Categories
Uncategorized

Une toute petite introduction pour un voyage aux limites du ridicule

Demain je décolle pour un périple qui promet d’être mouvementé, fort en émotion et probablement un peu fatiguant. J’aime bien me lancer des défis. Pour celui qui vient, je ne me suis pas facilité la tâche…

1) Je pars seule, oui toute seule…
La dernière fois que je me suis retrouvée seule dans une ville inconnue (Bratislava, en juin dernier), il m’a fallu le temps de commander et d’ingurgiter un shot d’une substance alcoolique obscure, pour me faire des amis. C’est donc cette sympathique escapade slovaque qui m’a inspirée pour tenter le périple sur du plus long terme.

2) Je voyage pendant un mois.
Oui, j’ai bien aimé Bratislava toute seule pendant 3 jours, alors je me suis dit : “Faisons-le pendant un mois entier!!”. C’est ce qu’on appelle ne pas faire les choses à moitié ou on peut aussi appeler ça “confiance exagérée en ses aptitudes”. En un mois, je cumulerai les dizaines d’heures de trains et les villes visitées. Je pars le 12 juin et reviens le 12 juillet.

3) Je vais et reviens avec un bagage cabine de 10 kg.
Bah quoi, pour un mois, c’est suffisant non ? Choix limité de vêtements (qui vont commencer à sentir si je peine à trouver un lavomatique), certes. Mais quant à choisir, je préfère être moche et puante que de me trimballer un sac de 20 kg.

image

4) Je travaille pendant tout ce temps.
Non, non, je ne serai pas en vacances, malgré les apparences. Le spamming continue à travers les frontières. Réveil tôt le matin pour m’immiscer dans des forums bizarres et leur mettre des liens dans la face. J’ai fait en sorte d’être dans des villes plus calmes, les lundis, mardis et mercredis afin de tout boucler (au moins essayer). Du jeudi au dimanche, ça sera une autre histoire : socialisation intensive et aventures dans les campagnes sauvages de l’Europe de l’est. Il faudra bien libérer tout le stress du “spamming amical” d’une manière ou d’une autre.

5) Pas de répit ou de repos, à peine installée qu’il faudra bouger.
Je reste soit deux, soit trois jours, dans chaque ville. Ce qui promet des réveils confus : “Mais où suis-je?”. Au programme donc : Vilnius, Varsovie, Cracovie, Prague, Brno, Bratislava (le retouuuur), Budapest, Fonyod, Split, Pula, Zagreb, Ljubljiana (que j’arrive jamais à écrire), Venise, Milan, Marseille et Brest !

6) Vous tenir au courant de mes aventures rocambolesques
Il me semble que j’aurais assez à faire pour remplir des journées de 24 heures, mais ajoutons-y un dernier défi : vous tenir au courant de tout à travers ce blog, et ce en français et en anglais. Ce que je ferais quand je trouverais le temps et la wifi ! Vous trouverez de tout : des anecdotes chelous, des petites astuces, la playlist du backpacker et des vidéos stupides. Le bonheur quoi !

D’ailleurs, si vous connaissez personnellement les villes ou pays que je traverse et avez des bons plans, je serais ravie de les voir. Soyez pas radins, partagez la connaissance !

Allez à bientôt les zouzous ! xx

Categories
Uncategorized

A little introduction to this ludicrous trip

Tomorrow, I’ll fly off for a long trip that surely will be high in (varied) emotions and quite intense physically. I’m not the one to shy away from challenges, but I sure did not make this one easy.

Difficulty n°1 : I’m going away on my own. Yes all by myself.
The last time I found myself alone in an unknown city, in an unknown country (Bratislava, last June), I can’t say I felt very lonely. By the time I had ordered and downed a shot of an obscure alcoholic beverage, I had already found some friends. It’s the success of this first solitary getaway that made me crave for more. Hence, the trip.

Difficulty n°2 : I’m travelling for a whole month.
It’s true, I really enjoyed my 2-Day vacation in Bratislava, so I decided “Let’s do it for a whole month”. Because, 2 days or one month, it’s basically the same, right? One could call this “over-achieving” but really it’s just “over-estimating one’s resiliance and aptitudes”. Over one month, I will be accumulating long hours of train and weird anecdotes.

Difficulty n°3 : I’m leaving and returning with only a 10 kg cabin luggage. (Cause Ryanair rocks!)
What do you mean “it’s not enough for a month”? I’m sure it will be fine. Sure, the very limited choice of clothes I have will start to smell, if I don’t manage to find a laundromat. But I’d rather be ugly and stinky than carry a huge 20 kg bag on my fragile back for a whole month.

image

Difficulty n°4 : I will be working the whole time.
Despite all appearances and the way I talk about this trip, I WON’T be on holiday. My campaign of “friendly spamming” doesn’t know or see any borders. I guess I’ll have to wake up early, to infiltrate freaky forums and spam them right in the face! Generally, I planned my trip in order to be in calm or less interesting cities at the beginning of the week, so I can get everything wrapped up. The rest of the week will be mostly intensive socializing and impromptu adventures in the wild countryside. Trust me, I never lack of ideas when it comes to let off some steam.

Difficulty n°5 : I shall not rest, ever.
I’m only staying 2 or 3 days in each city, which I’m sure will bring some hazy mornings : “Wait, where am I?”. So those are the cities lucky enough to host me during my European tour : Vilnius, Warsaw, Krakow, Prague, Brno, Bratislava (I’m back), Budapest, Fonyod, Split, Pula, Zagreb, Ljubljana, Venise, Milan, Marseille and Brest !

Difficulty n°6 : I shall keep you updated with all my adventures.
It seems like I’ll be busy enough for a 24-hour day but I’ll keep you all updated through this blog, in French and English, when I find time and wifi. Weird anecdotes, travelling tricks, silly videos and good tunes, that’s what you’ll find.

If you know any of the cities or countries I’m crossing, please let me know if you’ve got some good addresses, and I’ll give you mine.

Speak soon ! xx